Qualifications universitaires : inscription et dossier

Dernière mise à jour : 8 décembre 2009
mardi 8 décembre 2009
par  antonin
21 votes

Un résumé des procédures de qualification universitaires au poste de Maître de conférence gérées par les différentes sections du Conseil National des Universités (CNU). [Dernière mise à jour : 8 décembre 2009]

Pour pouvoir postuler à un poste universitaire, il faut suivre tout d’abord une procédure dite de « qualification » établit et organisé par le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche avec le Conseil Nation des Universités (CNU). Cette qualification représente en quelque sorte un premier filtre des candidatures avec une gestion de cette étape au niveau national par des commissions nationales de section par discipline censé éviter le localisme. En pratique, cela ne bloque pas complètement (loin de là) les réseaux d’influence ainsi que le féodalisme universitaire. L’autre utilité de cette première sélection est de diminuer la surcharge au niveau des commissions locales lors de l’ouverture de postes dans les universités. La qualification est obligatoire non seulement pour les postes de Maître de Conférence Universitaire (MCU) mais également pour ceux de Professeurs. Nous ne verrons que la procédure concernant la qualification pour MCU. La procédure comporte les étapes d’inscription, de dépôt de dossier auprès des rapporteurs nommés, la qualification, puis enfin la candidature aux postes ouverts en local dans les universités. Un calendrier officiel est à suivre avec des dates butoir pour chape étape (à consulter ici).

Remarque importante : certaines sections exigent ou préfèrent que vous soyez rattaché à un laboratoire pour vous qualifier. D’autres part, plus la date de soutenance de thèse est loin, plus la commission aura tendance accrue à demander des publications d’article fréquemment (1 à 2 par an). En cas d’arrêt de publication, il vous faudra correctement justifier de la raison. Par contre si vous cumulez ces deux difficultés, vos chances d’être qualifié sont faibles.

L’inscription
Pour être qualifié et avoir accès aux postes ouverts de Maître de Conférence Universitaire (MCU), vous devez suivre la procédure affichée sur le portail Galaxie du ministère. Il vous faudra utiliser le service sécurisé ANTARES pour vous inscrire ou gérer votre procédure de qualification. Si vous désirez vous qualifier dans plusieurs sections, vous devez entamer une procédure pour chacune d’elles. Une fenêtre de dates, généralement sur octobre et novembre, est réservée pour le dépôt de candidature avec une date limite. Un formulaire de renseignements est à remplir sur le site. Préparer toutes les informations à l’avance (composition de jury de thèse, listes des enseignements, résumés des recherches en cours, mots-clés, …). Il est impératif de bien imprimer et sauvegarder le certificat de dépôt de candidature même si vous recevrez un exemplaire papier par courrier quelques jours plus tard.
Une fois cette étape passée, vous serez prévenus par e-mail de l’affichage sur le site ANTARES des noms et coordonnées des deux rapporteurs nommés pour examiner votre dossier.

Le dossier de candidature
Le contenu du dossier requis pour le processus de qualification universitaire est établit légalement par l’arrêté du 16 juillet 2009 relatif à la procédure d’inscription sur les listes de qualification. Cet arrêté fixe, en autre, la composition minimale du dossier de candidature dont le contenu exhaustif des pièces conditionne la recevabilité dudit dossier par les commissions de section.

Art. 4 de l’arrêté du 16 juillet 2009 relatif à la composition du dossier :

Lorsque les deux rapporteurs lui ont été désignés par la section compétente du Conseil national des universités, le candidat établit, pour chacun des deux rapporteurs, un dossier qui comporte obligatoirement les pièces suivantes :
Une pièce justificative permettant d’établir :
a) Soit la possession de l’un des titres mentionnés au 1° de l’article 1er ou de l’article 2 ci-dessus ;
b) Soit la possession de diplômes universitaires, qualifications et titres justifiant la demande de dispense prévue au 1° de l’article 1er ou de l’article 2 ci-dessus ;
c) Soit que le candidat réunit les conditions mentionnées au 2° ou au 3° ou au 4° ou au 5° de l’article 1er ou de l’article 2 ci-dessus.
La justification d’une activité professionnelle effective non salariée est apportée par la production d’une pièce attestant soit que le candidat a été assujetti à la taxe professionnelle, soit qu’il a retiré de l’exercice de sa profession des moyens d’existence réguliers pour la période considérée ;
2° Un exemplaire du curriculum vitae limité à deux pages ;
3° Un exposé du candidat, limité à quatre pages, présentant ses activités en matière d’enseignement, de recherche, d’administration et d’autres responsabilités collectives ;
4° Un exemplaire des travaux, ouvrages et articles dans la limite de trois documents pour les candidats à la qualification aux fonctions de maître de conférences et de cinq documents pour les candidats à la qualification aux fonctions de professeur des universités.
La date limite de publication de ces ouvrages, travaux, ne peut être postérieure à celle exigée pour la publication de la thèse ;
5° Lorsqu’un diplôme est exigé,
du diplôme produit, comportant notamment la liste des membres du jury et la signature du président.
Tout dossier incomplet est rejeté.

Au-delà de cette base d’éléments, la composition du dossier de qualification est amendée par la demande de pièces supplémentaires selon la section de discipline. Seules 12 commissions de section se contentent de la liste annoncée par l’arrêté du 16 juillet 2009. Pour prendre connaissance des exigences supplémentaires des sections, il faut se référer à la page de description générale des qualifications sur le site du CNU. Puis, après cette étape, il faut se rendre sur la page de la(les) section(s) qui vous concerne(nt) pour consulter les informations spécifiques à chaque section. Les informations utiles concernant le dossier sont écrites dans la rubrique « qualification » (dans l’encart sur la droite de la page internet) et les sous-rubriques :

  • Les « Conseils généraux aux candidats »,
  • Les « Recommandations pour qualification MCU »

De prime abord, même sur les recommandations légales de l’article article 4 de l’arrêté des différences peuvent apparaître avec les "recommandations pour qualification" des sections : l’arrêté demande, par exemple, "un exposé du candidat, limité à quatre pages, présentant ses activités en matière d’enseignement, de recherche, d’administration et d’autres responsabilités collectives" alors que certaines sections limitent à 10 pages. Dans tous les cas, il faut respecter les consignes de la section pour laquelle vous déposer un dossier de candidature. En effet, les rapporteurs examinent votre dossier en fonction des critères énoncés par leur section d’appartenance. Donc ne pas respecter les consignes risque de porter préjudice à votre candidature et des sections vont même jusqu’à clairement afficher que se contenter du contenu du dossier posé par l’article 4 de l’arrêté du 16 juillet peut être pénalisant.

Sans vouloir faire un dossier « unique » valable pour toutes les sections, un dossier « moyen » est proposé ci-dessous avec une obligation de consulter les recommandations de votre section pour ajuster le contenu du dossier en fonction.

  1. SOMMAIRE (État civil succinct et listes des éléments et pièces du dossier) [1]
  1. Fiche synthétique [2]
  1. Partie administrative :
    1. Photocopie recto/verso de votre carte d’identité [demandée par deux commissions (sections 14 et 19)
    2. Diplôme, titre, qualification ou pièce justificative permettant une dispense par le CNU [3]
    3. Pré-rapport et rapport de soutenance de thèse [4]
    4. Certificat d’inscription à la qualification (ANTARES) daté et signé
  1. CV (2 pages)
  1. Exposé du candidat (4 pages [5]
    1. Cursus universitaire [6]
    1. Recherche
      1. Mots-clés
      2. Activités de recherche [7]
        1. Bourses, financements et contrats
        2. Projet de recherche [8]
    1. Enseignement [9]
      1. L’expérience pédagogique [10]
        1. Tableau récapitulatif des enseignements [11]
        2. Descriptions des enseignements /parcours d’enseignement [12]
      2. L’initiative pédagogique [13]
      3. La réflexion pédagogique [14]
      4. Projet d’enseignement [15]
      5. Encadrement [16]
    1. Responsabilités collectives (administratives, pédagogiques et scientifiques)
      1. Organisation de colloques, workshop, cycle de conférences, …
      2. Gestion de projets collectifs (consortium, projets européens, ANR, …)
      3. Évaluation du temps consacré à ces activités et des éventuels résultats obtenus.
  1. Liste des publications
    1. Manuscrit de thèse
    2. Ouvrages édités ou participations à de tels ouvrages.
    3. Articles publiés ou acceptés [17]
      1. dans des revues d’audience internationale avec comité de rédaction,
      2. dans des revues d’audience nationale avec comité de rédaction,
      3. dans des revues sans comité de rédaction
    4. Communications (conférences, …) [18]
    5. Brevets
    6. Autres (posters, rapports, documentations techniques)
  1. Annexes
    1. Manuscrit de thèse [19]
    2. Publications en texte intégral parmi les plus marquantes [20]
    3. Attestations des enseignements, des travaux de recherche et des charges collectives
    4. Lettres de recommandation [21]
    5. Copies des contrats doctoraux, ater, ACERU ou de recherche

En général, une fiche dite « synthétique » (à télécharger dans la section « Statistiques & Travaux de la section » ou insérée dans les recommandations directement) donne un résumé des renseignements demandés par vos rapporteurs. Vous pouvez très bien en mettre une même si les recommandations ne la mentionnent pas. Ci-joint en bas d’article des exemples de fiches. Ne pas oublier de la joindre au dossier.

Lorsque ces documents sont rédigés en langue étrangère, il est souvent demandé de les accompagner d’une traduction en langue française, au moins pour un résumé.

Toute pièce complémentaire demandée par les rapporteurs doit leur être envoyée au plus tard à une date déterminée en application de l’article 7 (le cachet de la poste faisant foi).

Le dossier doit être envoyé aux rapporteurs (nominations annoncées par e-mail et coordonnées à relever sur Antares) uniquement par VOIE POSTALE (et non courriel même si une version électronique peut éventuellement être demandée par les rapporteurs) et impérativement avant la date limite, 14 décembre 2009 - cachet de la poste faisant foi (à voir sur le calendrier de la procédure). Pour une meilleur prise en main de votre dossier par les rapporteurs une reliure de tous les documents est intéressante et utile. Il est conseillé d’envoyer le dossier en recommandé.

En conclusion, le dossier de candidature à la qualification de MCU est constitué des pièces demandées par l’arrêté de 16/07/2009 et des éléments demandés par chaque section dont la liste peut être obtenue sur la page internet des sections (rubrique "recommandations aux candidats MCU"). N’hésitez vraiment pas à contacter directement vos rapporteurs ou membres de votre section en cas de question

Refus de qualification et recours
En cas de refus, vous pouvez, sur demande présentée à la sous-direction du recrutement et de la gestion des carrières des personnels de l’enseignement supérieur [22], dans un délai de six mois à compter de la date de publication de la liste de qualification au Journal officiel, obtenir communication des motifs pour lesquels leur candidature a été écartée. Il est fait remarqué qu’ "un rapport favorable sur les deux présentés par les rapporteurs n’est pas une condition suffisante à la qualification, ni ne justifie en soi une procédure d’appel.".
Un recours est possible au deuxième refus de titularisation comme cela est prévu par l’arrêté du 30 mars 2009 (ici&typeDocument=generique] pour le Muséum national d’histoire naturelle)


Si vous avez d’autres infos ou conseils, n’hésitez pas à nous les transmettre afin que nous complétions cette fiche.

A voir concernant spécifiquement la section 09 sur [fabula-http://www.fabula.org/actualites/ar...]. Des remarques générales sont utiles à tous.

A voir également ci-dessous, un dossier de qualification de MCU section 61 qui a été qualifié : [supprimé sur demande de la personne]


[1] Le Sommaire permet de contrôler le contenu de votre dossier au moment de l’envoi et pour les rapporteurs

[2] demandée ou non, une fiche synthétique peut-être utile pour les rapporteurs

[3] Art. 1 de l’arrêté du 16 juillet 2009

[4] Ces rapports sont demandés 21 et 19 fois respectivement sur 57 sections

[5] La limite peu aller à 10 pages dans certaines recommandations de section

[6] Mentionnez le niveau, l’intitulé, la date, les mentions/classements, l’université/école

[7] En détaillant complètement, au moins les trois dernières années effectives, avec les sujets de recherche, les lieux, la nature de chaque activité et les résultats obtenus

[8] Plutôt à réserver pour le dossier de candidature à un poste, cette section est tout de même demandée par 4 commissions : sections 20, 35, 70 et 73

[9] Pour aller plus loin si besoin est, un article très intéressant de la Commission pédagogique de l’AEPU (Association des Enseignants de Psychologie des Universités) est à télécharger en bas de page : « Propositions pour la présentation des activités d’enseignement et de formation »

[10] Les éléments présentés dans cette rubrique visent à éclairer les différents aspects de l’expérience pédagogique. Les précisions seront d’autant plus grandes que les enseignements sont effectués en dehors du cadre bien connu des UFRs (étranger, écoles supérieures, formation continue, IUT,IUFM, etc.

[11] année, statut, charge horaire, type –TD, TP, CM- intitulés

[12] Ne pas oublier la création de sujets d’exam, les corrections, les oraux et le travail en équipe pédagogique

[13] Cette rubrique concerne plus particulièrement les différentes modalités de l’investissement pédagogique. Vous pouvez valoriser ici vos contributions personnelles à la mise en place de situations pédagogiques nouvelles, de supports pédagogiques, ses publications à visée pédagogique (manuels, etc.), et/ou sa participation à la création d’enseignements, voire de diplômes nouveaux

[14] Le candidat fait état ici de sa participation à des réflexions pédagogiques locales ou élargies (colloques, associations locales, nationales, voire internationales), de ses réflexions personnelles sur sa propre pratique, voire sur l’enseignement universitaire en général.

[15] Bilan et souhait demandé par quelques sections

[16] Liste des stagiaires, techniciens, master 2, doctorants encadrés (durée, formation, taux d’encadrement)

[17] avec attestation d’éditeur

[18] sauf mention contraire

[19] Demandé par 17 sections

[20] 2 ou 3 selon la section

[21] Parfois demandées, à mettre au cas où. ATTENTION : les sections 9 et 70 les refusent
A la fin de cette partie, joignez les coordonnées des personnes qui vous ont fait une lettre de recommandation et attendez-vous à ce que certains se fassent appeler.

[22] DGRH A2, 72 rue Regnault, 75243 PARIS Cedex 13



Documents joints

Proposition ce dossier de candidature (...)
Proposition ce dossier de candidature (...)
Propositions pour la présentation des activités d’enseignement et de formation dans les dossiers (...)
Fiche expertise MCU (Section 60)
Fiche expertise MCU (Section 60)
Fiche de synthèse MCU (section 66)
Fiche de synthèse MCU (section 66)
Fiche de synthèse MCU (section 68)
Fiche de synthèse MCU (section 68)
Fiche de synthèse MCU (section 67)
Fiche de synthèse MCU (section 67)
Fiche de synthèse MCU (section 64)
Fiche de synthèse MCU (section 64)

Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Mai

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Brèves

Calendrier de la campagne 2013 de qualification universitaire

lundi 9 juillet 2012

Sur le site du ministère :

Chaque candidat doit remplir un dossier pour chacun des deux rapporteurs désignés. Ce dossier comprend :

les pièces obligatoires précisées dans l’article 4 de l’arrêté du 16 juillet 2009 modifié par arrêté du 20 août 2010 des documents complémentaires exigés par les différentes sections du CNU. Ils seront communiqués ultérieurement.

La validité de la qualification est appréciée à la date de clôture des inscriptions au concours ouvert pour chaque emploi. Les candidats à la qualification ne peuvent pas se porter candidats sur les postes dont le dépôt de candidatures serait clos avant la date de prise d’effet de leur qualification

Nouvelle politique des Préfectures sur le titre de séjours scientifiques

samedi 19 février 2011

Voici une petite réactualisation concernant les titres de séjour scientifiques transmise par Sophie Gerber (INRA) :

La Préfecture a changé de politique concernant la durée des titres de séjour scientifiques. Elle ne délivrera plus automatiquement des titres d’un an comme elle le faisait jusque là indifféremment pour les séjours inférieurs et supérieurs à un an. Dorénavant, dans le cas d’un renouvellement de titre de séjour scientifique, la durée inscrite sur la convention sera prise en compte. Ainsi si la convention dure plus d’un an le chercheur bénéficiera d’un titre pluriannuel mais si la convention dure moins d’un an, le titre de séjour expirera le même jour que la fin de la convention. J’attire votre attention sur ce dernier point qui peut s’avérer problématique pour les chercheurs.

A titre d’exemple, une convention d’accueil d’une durée de six mois donnera droit à un titre de séjour de six mois et non plus d’un an, il faudra donc anticiper les renouvellements de contrat plus de deux mois en avance sous peine de devoir recommencer la procédure de demande de convention d’accueil et de renouvellement de titre de séjour tous les six mois. Je vous rappelle qu’une convention d’accueil peut couvrir plusieurs contrats successifs et peut permettre à un chercheur de consacrer son temps et son énergie à ses recherches sans avoir à courir après sa nouvelle convention d’accueil tous les trois mois.

De plus à chaque renouvellement de sa carte de séjour, un scientifique doit s’acquitter d’une taxe OMI de 110 euros.

Recrutement 2011 de PRAG / PRCE

jeudi 2 décembre 2010

[Blog Histoires d’universités | 30/11/2010 | par Pierre Dubois]

À quoi aboutissent deux modes de gestion des ressources humaines, celui des universités autonomes passées aux “responsabilités et compétences élargies” et celui centralisé du ministère de l’Éducation nationale ? A une situation parfaitement ubuesque. La preuve : la procédure de recrutement des PRAG et des PRCE dans les universités pour l’année 2011 est lancée. On se dit que son calendrier et ses différentes étapes vont forcément coincer ici ou là.

(...)

Listes de qualifications : précision sur leur expiration

vendredi 29 octobre 2010

Depuis le décret n°2009-460, « La liste de qualification cesse d’être valable à l’expiration d’une période de quatre années à compter du 31 décembre de l’année de l’inscription sur la liste de qualification. » Ainsi, si vous avez été qualifié en janvier ou février 2007, vous restez qualifié jusqu’au 31/12/2011. Vous pouvez ainsi postuler sur les postes publiés au fil de l’eau en 2011 sans redemander une nouvelle qualification.

Campagne de recrutement ATER 2010-2011 à Paris 8

lundi 3 mai 2010

Campagne ouverte du 28 avril 2010 au 20 mai 2010 inclus

  • Université de Paris 8 à Saint Denis Des postes sont susceptibles d’être vacants dans les sections suivantes : 01, 02, 03, 05, 07, 11, 12, 16, 18, 23, 25 - 26, 27, 61, 70, 71.
  • Institut technologique de Montreuil
    Sections 61 et 27.
  • Institut Technologique de Tremblay
    Pour les sections suivantes : 71 et 11.

Pour plus d’informations et télécharger le dossier de candidature pour l’année universitaire 2010-2011

http://www.univ-paris8.fr - rubrique : enseignants – ATER

Soutenir par un don